Bienvenue chez CS Conseil

103 Av. Charles de Gaulle, 62200 Boulogne/Mer 

Immobilier : L’impact de la proximité des gares sur les prix

05/07/2022
Thumbnail [16x6]

De fait, en plus de la pollution sonore, les gares ont-elles un impact négatif sur les prix des biens immobiliers situés à proximité ? 

 


Les gares ont-elles un impact sur la qualité de vie des riverains qui vivent à proximité ? Selon une étude britannique réalisée en décembre 2021 qui classe Paris comme la ville la plus bruyante d'Europe, celle-ci s’attarde en particulier sur le bruit des trains dans la capitale, notamment du fait de ses nombreuses gares qui constituent une plaque tournante ferroviaire majeure en Europe. Ce sont ainsi 800 000 personnes qui sont régulièrement exposées à des nuisances sonores ferroviaires élevées d’après l’étude. 
 

De fait, en plus de la pollution sonore, les gares ont-elles un impact négatif sur les prix des biens immobiliers situés à proximité ? Selon une étude réalisée par Liberkeys, néo-agence immobilière, présente à Paris, Lille, Lyon, Marseille, Montpellier et Nice, l’ensemble des biens situés à moins de 500m des gares parisiennes, lyonnaises et marseillaise, sont vendus sur les 24 derniers mois près de 2% moins cher que les biens placés entre 500m et 1km de distance. 
 

A Paris, Liberkeys observe que les biens vendus à moins de 500m de l’ensemble des gares parisiennes connaissent une baisse de prix moyenne de 1,5%. Les biens les plus impactés sont ceux situés à moins de 500m de la Gare Montparnasse qui subissent une baisse de 5,4% en comparaison aux biens dans un périmètre de 500m à 1km. A proximité de la Gare de Lyon, les biens sont vendus au global près de 3% moins cher que ceux un peu plus éloignés. 

 

Pour la Gare de l’Est, les biens à moins de 500m 

 

Pour la Gare de l’Est, les biens à moins de 500m se vendent près de 2% moins cher alors que cette baisse est presque inexistante pour les biens proches de la Gare Saint Lazare (0,7%). A l’inverse, les biens proches de la Gare du Nord, se vendent 3% plus chers que ceux dans un rayon de 500m à 1km compte tenu de la présence des quartiers de Barbes, Stalingrad, Chateau Rouge et de la Goutte d'Or.
 

Pour la métropole lyonnaise et son quartier de la Part Dieu qui comprend l’une des gares les plus importantes de France, les biens à moins de 500m sont dévalorisés à plus de 12% par rapport aux logements situés entre 500m et 1km. En effet, cela s’explique notamment par la 2ème phase des travaux du projet Lyon Part-Dieu qui a débuté en 2016 et se terminera en 2024[ii]. Pour la 2ème grande gare lyonnaise, celle de Lyon Perrache, les biens vendus à moins de 500m subissent une baisse légère de 0,5%. 
 

Enfin à Marseille, les biens qui ont été vendus dans les 24 derniers mois à moins de 500m de la Gare Saint Charles ont connu une baisse de près de 3% par rapport à ceux situés dans un périmètre de 500m à 1km.